Ne pas cliquer
Parrain-Linux
emballe ses poissons dans du papier
 :     :     :   

Résultats de recherche

Posté le 18/12/2012
Richard Stallman : Un logiciel espion dans Ubuntu !
À noter qu'il sera possible (et c'est peut-être déjà le cas) de désactiver la recherche extérieure, probablement même de spécifier sur quels sites elle s'effectue.

Ils sont juste allés un peu vite en besogne, portés par leur vision de l'interface aboutie.
En tout cas cette envie de mettre le contenu web (voire contenu Internet &co) en égalité au contenu local n'est pas une idée récente, et (fort heureusement à mon avis) n'est pas une idée souhaitée de tous.

Après, effectivement un bon coup de gueule porté par un troll, permet ici de rappeler à chacun qu'il y a des erreurs à ne pas commettre quand on s'adresse à un certain type d'utilisateurs.

En définitive ça recadre un peu le partage des interfaces en 2 types :
Celles ne s'occupant que du contenu local, et celles souhaitant faire les 2 (avec réglages possibles). Avec toutes les nuances d'ergonomie, et cetera que l'on connaît.
De quoi satisfaire les gars un peu vielle école pour qui un navigateur (ou autre logiciel dédié) est requis (et souhaité) pour prendre en charge du contenu web… et qu'une séparation bien franche doit exister entre local et distant.
Posté le 18/12/2012
Petit souci avec les MP du fofo ?
Visiblement problème réglé :)

Édit : Ou pas, c'est curieux j'arrive pas à cerner les circonstances.
Posté le 17/12/2012
Pare feu ufw ou iptables ?
Chaque problème, sa solution.

Concernant les sites de tracking, il existe un module complémentaire pour firefox et chromium : Ghostery

Concernant les sites malveillants, un module complémentaire comme no-script devrait suffire… un proxy comme privoxy pourquoi pas histoire de centraliser ce principe de filtres.

Concernant les virus et les anti-virus cette page de la doc d'Ubuntu devrait faire un peu le point : http://doc.ubuntu-fr.org/antivirus

Bref.
Maintenir un système à jour, avec des logiciels stables et maintenus, provenant de sources fiables… et c'est 90% des questions qui sont réglées :)
Pour le reste (respect de la vie privée, pubs agressives, sites chelou… y'a des solutions bien connus et qui ne sont pas propres à Linux)
Posté le 12/12/2012
Petit souci avec les MP du fofo ?
Je viens de retenter, avec mon pm d'origine idem.
Ainsi qu'objet «test» avec comme contenu «test» ne passe pas non plus.

Ça vient donc pas de la place dispo en soi. Ça aidera peut-être Guillaume de le savoir :)

À moins qu'il soit interdit de PM un admin ?xDThant's not a bug, it's a feature diablo .
Posté le 12/12/2012
Petit souci avec les MP du fofo ?
Salut, obligé de publier sur le forum pour signaler ça du coup…
Lorsque je tente de MP ça m'indique que la boite du destinataire est pleine…
Cibles testées : Qid et Guillaume. Moi-même aussi, mais là ça marche.

Vos boites sont pleines ou what ? ^_^



Un message à moi-même avec « test » en objet + en contenu, occupe 2% de ma boite.
Le volume des box semble un chti peu étroit à priori :)
Posté le 11/12/2012
La Foire Aux Tutos
J'imagine assez bien cette doc :-) Vivement qu'on en discute de ce projet.
Pardon pour le HS apparent Qid mais en fait c'est lié :)

Concernant les tuto je n'ai que 2 avis :

Des tonnes de blogs / sites avec des mini-tuto / astuces (pas forcément bas-niveau c'est ce qui me semble intéressant) et s'il est bon de pointer vers eux, on se rend compte que leur existence n'est pas pérenne. Il y a donc nécessité à dupliquer l'original pour éviter la perte. Ceci est valable pour le projet documentation-linux selon moi.

Y'a toujours plusieurs approches d'une même question. Certaines sont plus ou moins pragmatiques et visent à l'éventuel résolution immédiate d'une problématique, d'autres visent son contournement, et d'autres son traitement en fond et en forme.
Une bonne doc selon moi fédère ces approches laissant chacun déterminer celle qui convient (et évitant certains conflits connus sur la doc d'ubuntu par exemple), en fournissant les sources d'informations adéquates selon les cas.


Enfin, il serait vachement intéressant d'avoir un travail de fusion avec traitement des spécificités en exergue.
Par exemple la doc Gentoo (très minitel 2.0 lol) est magnifique. On ne peut l'employer en l'état pour Arch, Ubuntu… à cause de quelques nuances / changements que cela implique. Chaque famille de distrib a donc tendance à refaire la même chose légèrement adapté. Ce qui manque de pertinence. (Quand c'est pareil on s'en fout car ne pose aucun souci niveau recherche d'infos fiables)
L’intérêt serait d'avoir le tronc commun + spécificités.

Pour en revenir aux tuto, il n'y aurait donc pas lieu de faire 50 tuto pour la même chose, selon tel ou tel os, car ces tuto seraient construits et articulés autour d'une doc à la façon dont guillaume l'entend, y puisant ce qui serait nécessaire et renvoyant à telle ou telle procédure ensuite.

Enfin, c'est globalement ce qu'on voit de dessiner sur la blogosphère du libre.
Chacun finalement ayant un segment qu'il traite plus en profondeur, quelques-uns font le trait d'union. C'est donc un concept loin d'être révolutionnaire puisqu'il est tacitement en vigueur naturellement. Il suffirait de le faire pleinement.
Posté le 11/12/2012
présentation
Salut, bienvenue :)

Le statu neutre c'est pas ça ! Très content
C'est lorsqu'un parrain souhaite faire une pause ou ne plus l'être pour une durée indéterminée.
Ça peut être utilisé pour des cas particuliers complémentaires j'imagine.

Le statu adéquat est Mixte (ou dénomination équivalente).
Pas encore sorti. Guillaume prévoit de l'ajouter il me semble.
Posté le 11/12/2012
connection wiffi
Salut,
loubrix a besoin du résultats des commandes qu'il indique afin de pouvoir t'aider.

Il faudrait donc ouvrir un terminal (console, terminal, ligne de commande, peu importe son nom … ce truc qui attend qu'on lui parle comme dans les bons films de geek Très content)

Puis entrer 1 à 1 les commandes indiquées.

Copier / coller le résultat de chacune ici même (entre balise code si possible, y'a une icône prévue dans ce forum, ça rend la lecture plus agréable) :)

ps : comme tu n'a pas le net sur le système depuis lequel entrer ces commandes… met les résultats dans des fichiers textes de manière à pouvoir les communiquer :)
Posté le 11/12/2012
France : Les vieux plus gnu/linuxistes que les jeunes ?
Et beaucoup le comprennent.
Mais ça ne résout pas leur préoccupations.
C'est pour ça que des efforts gigantesques sont bénévolement faits pour tenter de pallier les manques d'autres acteurs. Et je remercie ceux qui n'ont pas cru en des accords possibles, en des prises de consciences, etc… et ont préférés rester pragmatiques et résoudre un souci technique par la technique (pour le dire ainsi).

Si non je ne partage pas l'avis oix, il y a beaucoup de jeunes qui sont branchés par le libre en général, et gnu-linux/bsd.
Peut-être que dans des pays où la nécessité se fait plus palpable et les enjeux plus manifestes la proportion augmente, peut-être aussi que lorsque la communication-manipulation des masses ne matraque pas autant les bienfaits des formats fermés / proprio etc idem ?

En même temps il semble que la prise de conscience arrive peu à peu, par des voies détournées.
La liberté de faire ce qu'on veut sur son tel / tablette… pouvoir utiliser les réseaux sociaux tel qu'on l'entend, etc… Semble-t-il que les jeunes sont de plus en plus (tacitement) au fait de certains maux, et donc de plus en plus perméables aux explications qu'on peut leur donner et qui leur sembleront pertinentes.
Or, on ne partage pas tous les mêmes vues sur ce qu'il serait prioritaire de dire. Sans parler des solutions.
Posté le 11/12/2012
Pare feu ufw ou iptables ?
La parano c'est formidable Qid :)

Plus pragmatiquement, on se réfugie (moi le premier) derrière la relative fiabilité de nos systèmes / programmes pour ne pas s'en préoccuper. Et il faut bien avouer qu'on force le trait, bien contents que les antivirus nous soient peu ou prou utiles, etc.

Or, si tel est le cas c'est bien inhérent à un concours de circonstances basé sur des pratiques et modalités qui sont de moins en moins d'actualité, tu le souligne toi-même assez régulièrement.
Potentiellement donc, il y a vulnérabilité. Cela demeure conceptuel.

Des parano, des vrais pour le coup, ceux de The Invisible Things travaillant sur Qubes sont indispensables pour prévoir des risques évidents mais encore non-exploités à un instant donné.
Leurs efforts resteront certainement, ne serait-ce qu'au regard de la manière dont ils s'expriment lol, et sont susceptibles d'être vains ou de servir des objectifs tout autre mais reposant sur des besoins analogues. Tout comme ils peuvent s'avérer bien utiles si un jour nous devions avoir besoin de ce genre là de solutions… fort heureusement préparées en amont, préventivement.

Alors parano, prudence, bon-sens… va savoir. Il faut que le temps s'écoule et que les faits parlent pour pouvoir répondre à cette question.


Plus classiquement, on ne connaît pas les besoins de zencool, et peut-être que son usage actuel ou à venir requiers la configuration d'un parefeu (auto-hébergement par exemple… t'en met pas toi ? Wink)
Peut-être que ça peut lui permettre de surfer plus sereinement de lieux publics parfois mal fréquentés va savoir.

Enfin, sa démarche lui permettra d'apprendre un tas de choses, ne serait-ce qu'attrait aux daemons qui tournent sur sa machine et comment il pourrait vouloir les configurer. Ça lui fera prendre conscience que les utilisateurs sur linux ne sont pas nécessairement des humains, etc etc.
En somme, c'est un formidable point d'entrée pour dérouler peu à peu les rouages de son systèmes sans s'en rendre compte.

C'ke j'en dis moi… mais bon ^_^
ps : ne pas flooder un réseau c'est plutôt de la politesse que de la parano non ? tire-langue
Posté le 11/12/2012
Pare feu ufw ou iptables ?
Le parefeu sur linux c'est Netfilter.
Il est déjà intégré mais disons, vierge de règles.

- C'est un filtre IP (si je ne m'abuse).
Comme dit avant il se configure avec tout plein d'interfaces. Dont une écriture manuelle de règles (pour iptables ou autre).
L'idéal étant au moins de commencer à écrire tes règles pour apprendre. Ça te contraindra nécessairement à te documenter. C'est jamais un mal. Vla le chantier quand même ! Y'a de la lecture en perspective.


- Netfilter n'est pas un parefeu applicatif.
Il ne contrôle pas quelle applications cherchent à utiliser le réseau. Que cela soit en entrée ou en sortie.
Il faudra donc, selon tes envies et besoins, te renseigner également sur ce point.
En complément, une bonne école étant de faire tourner chaque application dans son utilisateur distinct (du coup des possibilités existent dans netfilter)… mais on le fait pas, je crois (Vous le faites vous les geek ?). C'est chiant.


- Enfin, il faudrait aussi une éventuelle couche qui s'assurera qu'aucune application non explicitement autorisée ne tentera de réceptionner, ou utiliser un quelconque flux réseau, existant à l'attention d'une autre à un instant T.


Ça c'est à mon sens le minimum pour un desktop.
Linux étant depuis très peu de temps utilisé par les particuliers (au regard de son histoire autrement) et en si faible dose, qu'à ma connaissance il n'existe pas de logiciel qui prend en charge ces 3 facettes d'un parefeu "moderne".
Je sais que ces 3 choses sont indépendamment gérées sur linux. Je suis tombé sur des projets sans pouvoir là te dire lesquels.


Cependant, zen ! Nous ne configurons pas tous nos parefeu, encore moins à la manière de spécialistes, et il ne me semble pas qu'on soit la proie d’attaques de toutes sortes…
Principalement par-ce que les applications sont relativement fiables, par-ce que l'utilisateur est relativement contraint dans un fonctionnement qui limite la casse, et autres petites raisons du genre ? Comme un meilleur usage informatique probablement qui sait.

Je crois sincèrement qu'il y a une réelle nécessité (urgente) à déployer ce genre de solution sur les desktop linux, à titre préventif principalement, mais je ne crois pas que cela urge au point de fournir des scripts qu'il te suffira de mettre en place.
Plus clairement dit : Prend le temps d'apprendre et de découvrir si ça t’intéresse.

Si non bloque juste ce qui ne devrait pas parler sur des réseaux non-fiables. (partage de fichiers, recherche d'ordinateurs présents sur le réseaux, et autres flood intempestifs inutiles)

Donc :
Si tu utilise du partage de fchier, et ce genre là de choses, effectivement ça peut être bien de bloquer ça en situation de mobilité.
Pour ce faire tu trouvera des scripts (ou tuto) simples et efficaces, à exécuter le temps que tu puisse les comprendre, puis de pouvoir les faire à ta sauce.

Posté le 11/12/2012
France : Les vieux plus gnu/linuxistes que les jeunes ?
Les effets de groupe et de masse ont leur importance effectivement :)

Indépendamment de ça, maintenant que msn n'est plus trop utilisé (au profit de skype, qui fonctionne bien sur linux), les jeunes peuvent se pelucher avec leur congénères. Et c'était le principal frein jusque là… (d'autres hypothèses sont possibles lol)

Après il faut parler de la prise en compte de ce qui préoccupe réellement les gens lorsque ça ne sont pas les jeux : visio-conf sur les protocoles que leurs contacts utilisent, téléchargement via divers outils, gestion de matos à la con (lecteur de zik etc), lecture de fichiers (dont achat) avec drm… etc. On est en est bêtement là.

Du reste des thèmes (complets) par défauts moins moches seraient peut-être le bienvenue sur la plus-part des distributions à l'image de ce que certaines font.

ps : Je connais pas mal de jeunes qui ont réellement tentés, mais qui se sont trouvés bloqués par ce genre de trucs tout bêtes. Et qui “ont du” retourner d'où ils venaient. Réparer un fs microsoft depuis linux par exemple, écrire / lire leurs rapports de stage sans soucis et sans avoir à imposer libre/open office chez leur potes, …
En somme une question d'interopérabilité et de compatibilité de formats / protocoles.
Posté le 11/11/2012
Salut :)
lol Le niveau pour aider sur des trucs que je sais. Soit pas grand chose si j'me me fie à ce que je serais capable de résoudre dans la liste des appels à l'aide de forums tel ubuntu-fr ;)

Effectivement le statut Mixte permettrait d'aider si possible, sans forcément laisser entendre que j'suis calé ^_^
Mon expérience est limitée à mon propre usage ou presque.

Ah, euh, oui désolé pour les longs textes…

L’appréciation d'un environnement (disons UX maintenant tire-langue) est forcément hautement subjectif.
Tout dépend de l'usage qu'on fait de son ordi, Unity pour bosser c'est archi fastidieux. Et gaspiller autant de ressources pour rien du tout, plutôt que les laisser dispo aux applications me semble un hérétique non-sens (très vieux et très courant).
Mais quelque-part (crumble au troll) Canonical a probablement adopté la politique Microsoft sur ce point, visant à avoir du poids auprès des fabricants de matos en échange de faire sans cesse un os plus gourmand… Du moins c'est une théorie que j'espère exacte depuis le temps qu'on attend une prise en compte des unices pour le matos. Je sais pas trop Très content
Je reste en dehors des débats sur Canonical, seul compte ce qu'il reste à l'issu d'une stratégie.

Dans cette hypothèse (admettons la vraie pour le délire), Unity n'a pas du tout pour objectif d'être cool ou pratique à utiliser, à moins de ne faire que du chat et du surf. Ce qui est l'usage principal d'un ordi par la plus grande part des utilisateurs. Enfin non, ils rangent le pron et la musique : donc 3 usages quoi. Mater une vidéo étant de la TV ça compte pas. Bref, somme toutes un usage peu intensif d'une machine conçue pour la polyvalence.

(On peut faire le même constat pour l'Internet, directement la plus grande part des utilisateurs mondiaux n'utilise qu'une partie du web (qui n'est qu'une part…). Même le mail ne passe plus que par http. Et de plus en plus l'IM.)

Pour ceux qui bossent sur ordi — à la différence d'avec — on aura toujours des environnements à notre convenance. À terme aussi personnalisables que souhaité. D'ailleurs, la personnalisation de ces environnements est à notre portée pour peu qu'on s'en donne la peine. Mais on a autre chose à foutre… tire-langue

Au delà de l'usage et donc de l'environnement type qui convient (la communauté KDE fait de super trucs je trouve avec Plasma-Netbook, Plasma-Active, etc… pour l'usage qu'on en attend soit dit en passant), y'a effectivement une réelle régression.

Elle est à mon avis liée aux mentalités.
On a beau dire ce qu'on veut, mais la simplification a de plus en plus tendance à se traduire par un appauvrissement + pertes de fonctions. Je dis ça en tenant compte du fait que la vision Gnome n'est pas encore en place, idem pour Unity, etc. Ces environnements sont "coming soon".
Et de mon petit point de vue, sortir un truc pas terminé en remplacement forcé de ce qu'il existait, qui ne comporte pas les truc minimum syndical qu'il est supposé contenir… c'est débile (et là tout le monde regarde la team Gnome tire-langue), c'est même outrageant. Quel que soit le respect ou l'admiration qu'on éprouve envers tous ces gens qui s'efforcent de faire au mieux. Y'a manière et manière de tourner une page.
Aussi débile que d'imposer Unity. Aussi débile que nommer Web un navigateur, Mail un client mail, et Musique un lecteur…
C'est du Apple tout craché. Ça en revanche ça ne me pousse à aucun respect des cons qui ont eu cette idée totalement débile.
(J'en profite pour répondre à ceux disant qu'il faut aller dans ”à propos” pour voir le nom réel du soft : Faux, on a le nom bidon ^_^)

Il eut déjà fallu partager la nécessité de simplifier. De renommer. De changement régressif quoi.
Et donc jauger de la pertinence de réduire les fonctionnalités, et donc, conduire à une non-personnalisation (sans se casser le cul) d'un environnement. Après y'a les env qui sont conçus pour être personnalisés voire être "terminés" par l'utilisateur. Je sais pas ce que ça vaut j'avais juste zieuté comme ça, trop rapidement.


Bref tout ça pour dire que tous ceux en charge de l'interface graphique / environnement / ergonomie sont bien conscient qu'il faut effectivement adapter certains trucs. Voire, avoir un réel travail sur l'ergonomie. Mais qu'ils se plantent totalement sur la démarche de fond qu'on voit de plus en plus se généraliser.

Avis totalement subjectif il va de soi ^-^
Posté le 10/11/2012
Salut :)
Oui :)
Y'a des scripts tout fait pour automatiser l'installation des paquets qu'on veut sans forcément débouler avec un cargo.

Personnellement j'utilise jamais aucune distribution de base.
Par-ce que de base elle répond aux besoin d'un grand nombre, c'est le principe. C'est pas un mal loin de là.
Y'a juste qu'on a nos petites préférences de tout un tas de choses, donc qu'on n’adhère pas forcément aux propositions par défaut, et qu'il faut repasser derrière. Ce qui n'est pas un souci non plus :)

Il en résulte quand même masse de temps consacré pour utiliser un système tel qu'on entend de le faire :)
Ce temps est principalement lié au ménage à faire, et cette multitude d'ajustements et de détails revus. Enfin plein de choses qu'on fait pour soi selon nos propres envies / besoins quoi :)

C'est pour ça que j'exprimais qu'il serait probablement plus rapide de partir d'un minimum.
Voire même (mon objectif à terme, encore bien loin) de “rien” ou presque pour concevoir son propre 'linux' de zéro ou d'un zéro relatif (gentoo / source mage étant un 0 relatif là où suivre le manuel linux from scratch est un pur 0 lol)
J’admets que LFS c'est plutôt pour apprendre, du moins je vois mal le délire être vécu au quotidien.

Sans partir direct en aventure lol, déjà commencer par tester assez et de manière assez profonde ce qui existe. Du coup dégrossir un max en tapant dans une distrib s'approchant de ce qu'on cherche. Mieux encore s'assister de scripts quand on sait en écrire.




Citation:
Enfin, la personnalisation excessive et hasardeuse d'un système sous UBUNTU entraîne des erreurs et je finissais à me croire sous W. NT.

N'exagérons rien non plus, il a bon d'au Ubuntu. Ça reste une base debian avec quelques différences structurelles (des choix de paquets ou fonctionnements différents).
Contrairement aux os du type sus-cités, aucune distribution ne se pourrit de son seul usage.
À moins de faire n'importe quoi dans les fichiers système, et à condition de quand même choisir raisonnablement ses dépôts source, y'a aucun problème.
Je teste plein de trucs, je change parfois d'idée, j'ajuste les versions de choses divers… voire parfois je fous le souk dans les paquets… et globalement j'ai jamais été emmerdé par autre-chose que les conséquences de mes propres conneries. Réversibles (même façon bourrin).

Tandis que chez M$ il arrivait un moment où l'on était contraint de ré-installer par-ce qu'on se trouvait en situation où réparer n'était plus possible, et où le diagnostique / résolution des problèmes était totalement hasardeuse, avec des illogismes et des incohérences profonde.
Justement sur les linux (et du peu que j'ai testé BSD) c'est pas du tout ainsi.
On ne sait pas diagnostiquer l'origine d'un problème et/ou le résoudre tout au plus. Mais on est pas dans la 4° dimension avec la sensation d'être en bad trip. Bugs à part. C'est rationnel.

À titre indicatif, je n'ai installé que 2 fois Ubuntu sur mon pc.
Une première où j'ai empilé les mises à niveau successives, avec certes des trucs relou à régler parfois, et une seconde où j'ai revu le schéma de partitionnement et autres besoins de cet ordre.

Et lorsqu'on conseille — à distance — aux gens de ré-installer proprement, c'est bel et bien pour pallier à la difficulté d'aider à distance. Nous-même (du moins certains d'entre nous) on ne ré-installe pas on rectifie ce qui cloche.
Seulement on est sur place, et on y consacre plus de temps que ce que la plus-part des gens voudraient tolérer.

C'est uniquement pour ça qu'on conseille aux gens de ré-installer voire de taper dans une distribution variante qui comporte un lot de logiciels. Plus ça va et plus ça sera ainsi. De moins en moins de gens veulent savoir, veulent comprendre, veulent résoudre, veulent apprendre, et de manière générale, veulent utiliser réellement leur machine.
Ce que je conçois bien dans une petite mesure. (L'absence de prise de tête)

Bref Sourireaucune comparaison avec des OS certainement super & ayant plein de choses cool (sans ironie), mais n'offrant pas le même confort et la même résistance à nos conneries que nos linux :-)
Poutrer n'importe quelle distribution n'est pas difficile.

Mais la plus-part des gens ne casseront pas leur distrib puisqu'ils ne font qu'utiliser les logiciels qui sont dedans :)
Posté le 08/11/2012
Salut :)
Ah oui Hybride :)
Génial ce truc. Très pratique, et son système de changement d'environnement à la volée est vraiment très utile et fluide.
Certains se servent même de l'espace hybride comme environnement de bureau semble-t-il.

Ceci dit ça me plaît principalement par-ce que ça facilite grandement les présentations des principaux environnements, et par-ce que je fais du pompage en règle de quelques astuces et réglages qui y sont déployés SourireEn l’occurrence pouvoir changer d'UX à la volée me plaît assez bien.

Maintenant l'environnement de bureau c'est pas ce qui détermine pour moi le choix d'une distrib. C'est un aspect superficiel. Y'a pas 50 modes de toutes façons, le tilling et le pop flottante. Tilling c'est pas mon trip.
Tous (non pas tous ^_^) souffrent du même défaut : Le désir de pondre un truc conçu pour tel ou tel profil… et perte constante de fonctionnalités. Or moi j'adore les trucs bourré de fonctions, d'options, et réglages dans tous les sens, bien bordélique et surtout bien à portée de main, évitant d'avoir à mémoriser où déjà tel ou tel détail va se changer.
Mon pc n'est pas un site web s'il est confus et surchargé c'est pas un problème :)

Concernant Ubuntu, je modifie tellement de choses que j'aurais bien plus vite fait de prendre une distrib / déclinaison s'approchant d'avantage de ce que je cherche au final. À vrai dire la plus-part des modifications qu'introduit Ubuntu ne me plaisent pas du tout et je les vire. Pas toutes hein SourireLe mieux étant une base minimaliste en y ajoutant le peu souhaité :)

Et pour l'instant un ensemble de petites contingences fait que je reste sur mon install qui correspond globalement à ce que j'aurais souhaité ; je repousse toujours d'avoir à tout reprendre par manque de temps et par fainéantise soyons clairs Très content

Merci en tt cas pour ton accueil :)
Posté le 08/11/2012
Votre avis sur Parrain-Linux pour la version 3
Yo Korak :)

Désolé ma petite note a pu t'induire en erreur ^_^
Je ne voulais rien exprimer de péjoratif, méchant, ou qui puisse avoir à redire quant à ta façon de faire.

D'autant plus qu'il est évident qu'une relation physique induit d'être proches.
On sait que le parrain peut très bien dépanner à distance, souvent c'est moins cool et rapide que physiquement, mais via jabbber, chats, forums, ça gère. Certains ici le démontrent quotidiennement.

Je partage ton avis sur les efforts à entreprendre pour se voir mais c'était pas le sujet ^_^ À vrai dire puisqu'on aborde le point, c'est plutôt au feeling que je l'envisage, parfois y'a pas d'urgence, parfois on passe pas loin et on en profite etc… Peu importe chacun fait comme il sent et fait certainement au mieux.

Non ma petite remarque ne soulevait pas une opposition de méthodes, puisque je te lis sur le fofo d'ubuntu-fr par exemple et j'ai lus tes remarques ici donc je vois à peu près comment tu fonctionne, et j'ai rien à redire :)
Je t'ai cité en exemple par-ce que j'ai souvent eu à te lire, et tu me venais en tête pour exprimer ceci :

Certains (dont tu fais partie selon moi donc) résolvent le problème (ou comme tu l'a exprimé ailleurs, tendent à, lorsque sans la solution directe mais avec mise sur la piste, donc apport d'aide quand même).
Problème → Solution → Chacun repart dans son coin. (Naturellement c'est circonstancié au contexte, distant en premier lieu)
J'exprimais que cette démarche est top sur un forum, un chat, ou à distance pour un truc occasionnel.
Mais qu'en revanche on peut vouloir chercher une relation plus suivi de parrainage. Dans ce contexte y'a pas nécessairement de problème particulier à résoudre et l'apprentissage / aide se fait sur la durée par de petits apports réguliers.

Ça implique donc la relation humaine, le feeling quoi.
Et à ce sujet tu t'es exprimé sur d'autres post, indiquant que parfois certains ne font pas appel à toi, par-ce qu'ils en préfèrent un autre. (Soit dit en passant : Ce qui n'est pas tout à fait pareil que l'image perçue que l'on donne sur un forum, vous en parliez aussi, conduisant les gens à contacter plutôt telle ou telle personne en particulier par-ce que cette personne leur semble apte à mieux résoudre leur problème).
J'ai ni votre expérience ni de choses me permettant d'avoir un avis quelconque à ce sujet SourireJe constate et me garderais bien d'y chercher une explication.


Bref et donc, quand je demandais si tu partageait (ou pas) mon opinion, ça ne voulait parler que du type de relation parrain ←.→ filleul dans le temps. Où parrainage = relation suivie tandis que assistance sur forums & chats = relations techniques éphémères.
Posté le 07/11/2012
Votre avis sur Parrain-Linux pour la version 3
Je crois que le sujet n'était pas verrouillé tout simplement Très content

Pardon pour la confusion, je parlais bien de 2 rôles distincts ^_^ Neutre (donc neutre tel que c'est le cas) et Mixte (parrain + filleul) oui comme choix supplémentaire.

Pour la description il est préférable que je m'abstienne, vous l'avez capté Très content
C'est plus à vous qui la vivez de qualifier la démarche qu'à moi, mais il me semble qu'il faut faire simple :)
Découper les idées. L'entre-aide par parrainage d'une-part, la promotion du système par ailleurs.


« C'est une plate-forme de mise en relation entre utilisateurs Linux, dédiée à l'entre-aide sous forme de parrainage.
Ceux qui se débrouillent bien sont parrains, et ceux qui se débrouillent moins bien sont filleuls.

Ces parrains initient des filleuls à Linux et les aident à aller de l'avant.
Dans cette démarche, des parrains bénévoles aident des filleuls en allant chez eux, en faisant du support en ligne, etc…
Les Filleuls peuvent facilement essayer et adopter Linux, puis progresser et devenir autonomes.
À leur tour ils parraineront s'ils le veulent de nouveaux venus…

Souvent, les parrains sont des utilisateurs très assidus de Linux, parfois membres de Groupes d'Utilisateurs de Linux (GUL), des cercles locaux conviviaux permettant aux gens de se rencontrer et/ou de promouvoir ce système.

Pour commencer, il suffit de vous inscrire en tant que parrain ou filleul.
Si vous êtes filleul, prenez facilement contact avec un parrain grâce à l'annuaire.

Bonne visite sur Parrain-Linux.
»
Posté le 07/11/2012
Salut :)
lol Très content
D'ici là j'vais m'efforcer de light un peu :)
Posté le 07/11/2012
Salut :)
Présentation plus simple et claire :)


Vu que le numérique domine clairement nos vies, je me préoccupe de garder tant bien que mal un relatif contrôle sur les “outils informatiques” que j'utilise.

Ça signifie que je cherche à ne pas devenir totalement tributaire du numérique pré-conçu, donc des choix de tiers pour lesquels je pourrais ne pas être d'accord.
Typiquement on peut penser en premier lieu au respect de sa vie privée, ou à ses droits fondamentaux qui n'existent quasiment plus numériquement.


Contrairement à beaucoup c'est à mes yeux une contrainte — puisque ces aspects sont clairement (et pour le moins) négligés par une chaîne d'acteurs du secteur, pré-concevant ces outils — dont je m'épargnerais bien volontiers la charge incommensurable (pour ne pas dire d'ores et déjà définitivement impossible) en tant que simple utilisateur. Car là est bien ce qui me chagrine, les utilisateurs sont piégés.


Fort heureusement la communauté du libre (même si bon, sans troller, il n'y a ni communauté ni conception universelle du libre) est encore là où on trouve majoritairement ceux ayant ces préoccupations en tête, au moins un peu, et ceux s'amusant à résoudre des défis surtout.
On se sent moins seuls, moins abandonnés


Avant de jeter l'éponge, envoyer aux ordures mon tel, pc et autres, me couper du net et aller vivre dans une grotte en zone blanche, je tente laborieusement de pouvoir influer sur ce que je peux, à mon propre niveau bien-entendu, c'est déjà bien assez.
Dans cette quête on trouve des compagnons de route avec qui partager astuces, tuyaux et bonnes recettes. Des personnes qui aiment apprendre & partager.



La tâche est dure pour un non-informaticien (si toutefois être geek conférait une quelconque capacité à maîtriser l'ensemble des tenants et aboutissants…), plus encore lorsque la masse de choses sur lesquelles garder un œil s’accroît exponentiellement chaque jour qui passe. Laissant l'impression d'une bataille perdue même pour les plus experts des experts en sécurité informatique et soucieux d'exercer un contrôle total sur ce qui est et demeure un outil présumé être sous notre plein contrôle.


Disons donc qu’en s'appuyant sur une chaîne de confiance tacite, la tâche est diluée certes, mais que ça reste chiant, long, complexe et fastidieux de simplement tenter de colmater au mieux toussa. C'est aussi amusant, une aventure. Mais le temps presse par-ce que le besoin est pour hier.


Voila, moi, utilisateur lambda  souhaitant ne pas finir esclave de Dieu l’Ordinateur
Et vous voila, vous, parrains et filleuls potentiels avec qui faire un bout de chemin ^_^


===================================
===========Ancienne que je laisse.==========


Par où commencer… Erf les présentations Très content

Version courte :
Je suis disons utilisateur débutant intermédiaire. C'est ok pour les trucs de base. No prob pour toutes les choses déjà rencontrées et résolues. Lacunes du reste.
Et panique à bord pour plein de trucs où l'aide d'un parrain serait la bienvenue, mais en mode cool et convivial sans prise de têtes :)


Version chiante et looongue :

Bon je suis passé sur linux y'a… des années.

J'avais conservé l'autre en dual-boot mais je ne le lançais que pour faire ses mises à jour.
J'ai fini par le virer : inutile* de gâcher de la place. (* Pour rire, juste après j'ai eu besoin de réparer un FS proprio lol…)

Dès le départ il n'était pas question de d'utiliser l'ancien os, du moins d'en être dépendant ; je me suis efforcé de faire tourner mon ordi sur l'écosystème logiciel que je lui ai choisi.
Naturellement j'étais en looze sur quelques points bloquants au niveau pro (flash, illustrator…)
J'aurais pu virtualiser, émuler ou vinifier certains trucs mais mon vieil ordi ne le permet matériellement pas, et j'ai surtout préféré résoudre le problème de dépendance en un éditeur spécifique que ça soulevait.


J'ai donc fait évoluer mon travail et les moyens déployés pour le conduire à bien.
Je ne suis donc plus dépendant d'un OS quelconque, ni Linux, ni autre. Encore moins d'une application quelconque.


Comme je ne fais pas que bosser dans la vie, j'ai aussi l'usage d'un ordi pour d'autres choses. Je suis plus souple pour ça.

L'ensemble m'a conduit à améliorer ma connaissance de ce nouvel écosystème, à me pencher sur BSD (sympa ça aussi) et plus généralement à en avoir une vision globale à l'image de ce que j'avais sur l'ancien système.
Bref, être un utilisateur normal (donc maître autant que faire se peut) de son ordi, et à mon niveau.


J'aimerais exprimer que mes motivations premières n'étaient pas politiques (le libre tout ça…), ni la gratuité (la gratuité s'obtenant de gré ou de force) et je suis d'avantage penché du côté économie du don que marchande, mais ma motivation était pragmatique. Ça me trouait la chatte qu'il faille consacrer des heures à la machine juste pour pouvoir l'utiliser sans couille.



À ce jour, je ne suis toujours pas maître de mon ordi. Et j'ai depuis considéré que je ne le serai jamais Très content
Cependant, mon niveau d'exigence est devenu très important.
On finit toujours par trouver un geek barbu qui viendra nous expliquer quelque-chose, et qui par ce geste vient de nous donner un nouvel objectif. J'adore cette mécanique progressiste et d'exigence.
On peut donc considérer mon niveau de maîtrise de ma machine, via l'os donc, comme considérablement supérieur à celui que j'avais avant via l'ancien os.
Même si je ne peux toujours pas faire tout ce que je voudrais pouvoir faire.

Par ailleurs, j'ai fixé le cadre de ce que je considère avoir à (et devoir) maîtriser pour me considérer utilisateur de ces machines. En deçà de quoi on en est esclave. Au delà de quoi on en devient maître.


À ce jour, je ne suis toujours pas pleinement utilisateur de mon matériel. Et globalement je me sent trop tributaire des choix et volontés des autres.
J'utilise, certes oui, mais pas tel que je le souhaiterais et pas à hauteur souhaitée.
Y'a masse de petites choses qui me font chier et que je dois laisser exister. Y'a masse de petites choses que j'aimerai voir être, mais qui m'imposent de la patience.



Dès le début, j'ai eu besoin de faire sur gnu/linux, ce que je savais faire ailleurs, ou ce que je voulais pouvoir faire.
C'est là que ça se corse Très content
Ne parlant pas anglais c'est chaud.
La vulgarisation que je trouve est souvent trop à ma portée, ou trop loin de ma portée.

-

Globalement, je crois avoir atteint le point où l'on stagne en apprentissage solitaire, et où l’interaction avec d'autres devient indispensable pour aller plus loin. Ce point étant bien-sur fonction des capacités de chacun, et les miennes sont assez modestes, c'est ainsi.

Y'a aussi le manque de temps. J'utilise mon unique ordi en production et c'est assez chronophage.
Ça laisse peu de place pour éplucher le web à assimiler durablement de nouvelles choses. Peu de temps pour expérimenter des trucs rigolo ou pas selon le degré de geekerie et prise-de-tête qui va avec.

Et, parfois je suis bloqué par des trucs inqualifiables par un novice, qu'on peut décrire à quelqu'un d'expérimenté, lequel nous conduira sur les bonnes pistes ou par son concours résoudra.


Je peux dans une part des cas être ce quelqu'un.
J'ai besoin de ce quelqu'un pour une autre part ^_^


-

Pour finir :-)
Linux c'est un grand mot. Concrètement quelle distribution ?
J'ai débuté en passant de l'une à l'autre, y'avait toujours un truc à résoudre en urgence que je ne savais faire, me poussant à devoir en changer. C'est un peu con mais on réagit souvent comme ça devant le mur que représente la tâche impossible et pourtant indispensable.
Mandrake, Suse, Fedora (Red-Hat en fait à l'époque)…

J'ai fini par utiliser une débian pour 3 raisons initiales. Je pouvais avoir une base que je pouvais modifier facilement (aide en ligne massive, dépôts, etc). Mais pas débian de base car à l'époque j'avais trouvé l'interface juste trop repoussante tire-langue (je sais je sais)
Bien-sur ça m'amuse maintenant ^_^
J'ai choisi Ubuntu par-ce qu'à l'époque le ventilo de mon portable s'ajustait seul sans modification (hors de ma portée).

Du coup, la distrib que je connais le mieux reste Ubuntu. Même si quand je parle de distrib, je ne parle pas d’environnement de bureau.
Unity pas connaître, ok testé, j'apprécie l'effort de vouloir dynamiser l'ergonomie et tout le bouzin, mais le résultat n'est pas à ma convenance Sourire(Tout comme certains choix des devs de Nautilus me trouent le cul… )


J'aime et je déteste Gnome (2&3) ; J'aime et je déteste KDE (par contre j'adore Plasma Active ^_^) ; J'aime et je déteste les alternatives plus ou moins connues … Bref SourireLes environnements de bureau c'est tout un trip.
Tant que je peux les looker pour rendre agréable leur vue, et tant que leur usage m'est pratique et agréable, je ne suis partisan et fan de rien.

Y compris concernant les distributions. Je me suis amusé avec Arch que j'ai trouvé sympa sur tout plein de trucs, et chiant sur d'autres. Je me suis amusé à compiler une Gentoo (leur doc est juste fantastique <3) et obtenir un truc utilisable, une fois fait le temps passé m'a fait conclure que j'utiliserai plutôt ça pour un serveur perso un jour peut-être.
Fedora m'a claqué dans les mains quelques fois, j'aurais aimé identifier et résoudre le prob, mais quelques différences avec Ubuntu m'ont poussé à annuler ma tentative contraint par l'impérieux besoin d'une machine dispo pour production.


Bref ceci pour dire que je ne suis à ce jour pas partisan d'une distrib en particulier, même si certaines démarches de fond me séduisent plus que d'autres, Crunchbang, Ubuntu, Arch, Fedo… j'ai pas encore fait mon choix :)
Y'a juste que j'ai mes réflexes sur les débians pour mes besoins quotidiens, que je sais intervenir si un truc part en couilles, et qu'à ce jour c'est mon unique motivation à l'inertie.

Tout ça pour dire que globalement, je commence à pouvoir avoir mon petit avis sur des petites choses. Et c'est bien. C'est le fruit du choix, le fruit de la liberté. Le pouvoir de pouvoir nous offre la possibilité de déterminer nos envies et nos choix.
Je trouve certains trucs stupides, d'autres brillants, et je suis content que d'autres en pensent tout l'inverse. Je suis heureux de cette diversité, et satisfait qu'elle puisse exister.

C'est pour cette raison que je suis assez tolérant aux positions différentes, et que j'aime un positionnement clair. J'aime pouvoir comprendre quelles sont les différences (toutes les différences) entre les variantes BSD sans avoir à lire : « certains choix ont conduit bidule à forker » Super ! Lesquels ? Très content


Bon vous l'aurez compris, cette présentation avait pour objectif de dire que je peux être pointilleux parfois, plus leste d'autres fois, tout dépend des motivations de fond.
J'aime pouvoir faire des choix en toute connaissance de causes. Pour ça il faut pouvoir comprendre, pouvoir savoir, pouvoir apprendre…



En projet : Je vais obtenir sous peu une petite tablette tactile. Là encore beaucoup de choses me plaisent lol. Je sais pas si j'y mettrais Meebo ou MER-Tizen ou autre… Ni quel UX me conviendra le plus mais j'ai envie de tester justement. De gratter un peu et voir un peu ce que chacun fait :)
À noter que tester façon faire joujou avec, c'est déjà fait. J'entends tester = le modeler à ma sauce.




Voila, donc juste un mec assez ouvert d'esprit, curieux, qui manque de temps, ne parle pas anglais, et galère dans son coin avec son pc qu'il a besoin (et envie) de faire à sa sauce, qui souhaite être autonome, et donc cherche des potes, de l'aide pour ça.
J'ai besoin d'apprendre tout en ayant toujours un os hautement fonctionnel. Et, donc, à ce stade, l'aide d'un parrain me permettra de poursuivre sans grands risques et avec plus de fun :)

Enfin et surtout, j'ai pas de besoin précis là dans l'immédiat. Et j'en ai des milliers quand même. C'est une démarche de fond :)
Posté le 07/11/2012
Votre avis sur Parrain-Linux pour la version 3
Citation:
Annuaire :
Est-il trop compliqué ?
Est-il trop rempli ou incomplet ?
Est-il pratique ?
Est-il bien organisé ?

Espace membre :
La liste des membres est-elle correcte ?
Les profils sont-ils bien organisés ?
Doit-il y avoir de nouvelles fonctionnalités ?


Bonjour :)

Je connais ce site depuis un moment, mais j'ai finis par m'y inscrire :)
La version 3 étant en cours de déploiement, je vous laisse le soin de jauger la pertinence de mon petit avis, et le placer dans son contexte :)


Profil membres :

(Petite remarque en speed concernant l'avatar et le descriptif : « L'image doit être plus petite que 128*128 pixels et plus légère que 10Mo. » 10Mo ça fait un peu beaucoup pour un avatar Très content)

À l'inscription, pouvoir choisir une 3° possibilité : « Mixte »
Beaucoup peuvent aider avec les connaissances qu'ils ont, tout en étant eux-même désireux d'être parrainés :)
Sur le principe, je trouve sympa l'idée d'envisager un partage de connaissances croisées, et donc, qu'on puisse êtes à la fois soutien et soutenu. Tout étant toujours relatif à ce dont il s'agit.

Je partage avec autrui ce que je sais, il en fait de même pour moi, ensemble nous progressons et nos connaissances individuelles augmentent.

Le mot « Neutre » est trompeur. En l'essayant on se rend compte qu'on n’apparaît alors pas dans la liste des parrains. Peut-être mieux vaut-il le nommer plus significativement dans le profil « ni parrain ni parrainé » (même si le mot neutre reste en affichage final).


Il manque également au profil une indication plus précise de ce sur quoi on porte de l'aide.
Même en termes génériques du genre : Assistance aux débutants, problèmes matériels… bref, une indication sur ce qui à priori nous met le plus à l'aise. Peut-être qu'on peut envisager un système de notation de 1 à 5 par exemple.
Le parrainage en soi n'exclue pas d'en avoir plusieurs (comme on peut parrainer plusieurs personnes) et de requérir le concours de l'un ou de l'autre selon les besoins ponctuels.

Peut-être ajouter un champs concernant l'appartenance à un GUL éventuel, un club ou trip du genre.
Certains préféreront peut-être rencontrer leurs futurs parrains à l’occasion d'un événement ou d'une journée du style histoire de sympathiser en toute convivialité et de visu.

Remarque générale attrait à ce sujet :
Il me semble (je crois que Korak ne vois pas les choses comme ça ?) que le parrainage induit une relation suivie et basée sur la convivialité, à contrario des forums / chats d'entre-aide basés sur des relations éphémères et principalement techniques.
Dès lors humainement ça prend sens que de vouloir chercher un contact humain avant tout, puis voir ensuite ce qu'on peut faire pour partager nos connaissances (même autour de problèmes tangibles là n'est pas le fond la question) selon le feeling qui se profile :)

Donc, peut-être aussi qu'on pourrait préciser la manière dont on préfère intervenir (des tonnes de facteurs sont susceptibles de déterminer la réponse que chacun apporte) : Aide ponctuelle / Apprentissage suivi (ce terme est mal convenu) / Autres … ?

Il manquerait un champ jabber aux profil. Quitte à donner l'url d'un site web, peut-être qu'on veut donner direct notre jid :)
Libre à chacun ensuite. Ceci dit, s'il n'y en a pas à ce jour c'est probablement pour une raison que j'ignore et que vous connaissez ? :)


Enfin, peut-être que « chances de réponses » très ambiguë, il serait préférable que chacun puisse donner un ordre d'idée de ses dispos et les modalités de celles-ci. Certains pourront aider souvent mais peu de temps, d'autres s'y consacrer plus longtemps mais moins souvent… vous voyez :)

Bref en somme l'idée serait d'avoir un profil plus utile à tous, lorsque cela pourrait s'avérer pertinent.



Espace membre :

Doit-il y avoir de nouvelles fonctionnalités ?
Des filtres dans les résultats de recherche, tenant compte d'autres aspects que la géographie.



Annuaire :

Est-il trop compliqué ?
Non SourireSuper, très agréable à utiliser.
Peut-être que la possibilité de consulter un profil (enrichi voir plus bas) dans une popup modale plutôt qu'avoir à ouvrir un nouvel onglet (afin de ne pas changer de page) serait top cool :)

Est-il pratique ?
Oui. J'ajoute à la remarque Qid, de pouvoir faire une recherche sur 2 voire 3 départements en même temps, pour tous les habitants limitrophes. Ou bien, que la recherche fournisse automatiquement les résultats des départements voisins si la liste contient peu de retours. Un truc du genre.

Autres :
Du coup ça dépend de ce qu'on met en profil :)



Bref :)
En page d'accueil il est dit que parrain-linux est principalement un moyen de mettre en relation des geek avec des débutants souhaitant passer sur linux. J'abrège ^_^

Débutant ?
Cela me semble trop restrictif. Clairement, je ne me suis jamais inscrit sur aucun des sites à causes du positionnement qui est en opposition au terme parrain et ce qu'il implique.

Or, on est tous débutants ou novices de quelque-chose, et tous connaisseurs d'autre-chose. Même concernant GNU/Linux/BSD.
On cherche parfois du contact social afin de ne pas être le Dr Ordinateur de son entourage, ne progressant que lentement, en solitaire (ou presque si l'on considère le web comme du lien social) au fil du temps qu'on peut y consacrer, pour apprendre et savoir des tonnes de trucs dont on a besoin.
Bref, parfois on apprend bien plus et bien plus vite autour d'une bière ou à l’occasion d'un dépannage physique :)

C'est je pense ce que cherchent, les gens qui cherchent un parrain, voire ceux qui souhaitent parrainer.

Par ailleurs, la culture du libre en informatique, est indissociable du partage multidirectionnel. Nous le savons, même en utilisant tous le même écosystème, nos connaissances sont hyper disparates. Tant mieux ^_^ On ne peut pas tout savoir sur tout, et c'est aussi plus sympa ainsi.

Du coup : Passer à linux ?
Quand on y est déjà sur linux… what ? Très content
Est-ce que ça sous-entend passer sur Linux et s'y sentir pleinement à l'aise, maître de son outil informatique (esclave de l'homme donc qui nous soit asservi) et donc à minima utilisateur conforté dans ses choix ?

Si oui le parrainage me parait pleinement pertinent mais la présentation qu'on en donne peut-être laisser penser autre chose :)


Amicalement
(et Merci à vous pour ce que vous faites déjà)

PS : J'ai pas souhaité polluer le nouveau topic ^_^ Ça me semblait plus adapté ici.
Page : < 1 2 3 4
Page générée en 0.4409 seconde(s).