Ne pas cliquer
Parrain-Linux
n'aime pas les flooders
Écrire un nouveau message
Page : 1
Tommy Teste # 1 : Les mediacenters : Plex vs. Emby
Avatar
Lobo Tommy
administrateur
Parrain
Inscrit le : 19/03/2018
Messages : 87
Point(s) : 490
Distribution : Fedora 28 Plasma
Localisation :
France
Posté le 17/04/2018 à 21:33:20
Citer

Le concept de Tommy Teste est suite à mes expériences, de faire partager des idées de projets, des p'tits logiciels sympas et autres trucs et astuces dans un ton et syntaxe volontairement légers.


On a parfois un peu de matos informatique qui traîne à la maison. Ce genre de matos, extrait d'une vielle config, qu'on stocke en disant que ça resservira, mais en fait pas vraiment.

Rejoice, dans le 1er épisode de Tommy Teste, on va redonner vie à cette bécane, et égoïstement se la garder pour un p'tit projet sympa. https://forum-images.hardware.fr/images/perso/3/foukandish.gif


Attention, pour les ayatollahs du libre, on va parler ici pour ce 1er épisode de logiciels étant tout ou en partie propriétaires. Merci de garder les sophismes et autres élucubrations libristes pour les commentaires youtube des lieux dont cette pratique est courante.

Les deux logiciels ont été testés avec leurs fonctions premium https://forum-images.hardware.fr/images/perso/atom1ck.gif

-CA SERT À QUOI TON TRUC LOL

Le media center est une application fonctionnant sur le principe serveur-client. La partie serveur s'occupe de cataloguer, trier encoder et diffuser le contenu multimedia. Le client lui lira ce que le serveur lui envoie. Il proposera un affichage des métadonnées plus ou moins poussé suivant sa complexité, la plateforme et/ou le fric donné à l'organisme qui développe ces logiciels.


-LA CONFIG

Tout d'abord, voici les specs mini conseillées pour cette activité par le cabinet de consultance en consulting Magueule  https://forum-images.hardware.fr/images/perso/ashrog.gif

-Un processeur double coeur pas trop vieux, avec un peu d'patate si transcodage (conversion en direct pendant la lecture d'un client du mediacenter, si vous envisagez d'ouvrir le mediacenter au net)
-4Go de RAM
-Une carte graphique Nvidia ou Chipset Intel (dans le cas d'emby pour profiter de l'encodage/décodage matériel associé à ces puces)
-Ce qu'il faut en 'ssquedurs pour stocker vos rips de téléchargements dévédé blurré et vidéos de famille https://forum-images.hardware.fr/images/perso/2/segorly.gif

Toujours selon le cabinet de consultance en consulting Magueule  , pour être un peu plus à l'aise, voici sur quoi je fais tourner mon media center (il y a d'autres services sur la machine, si c'est juste pour du media center, pas besoin d'autant)

Celeron G3900 (skylake) fanless (gros rad de bourrin pour refroidir le pross')
8Go de DDR4
4 'ssquedurs de 1To en RAID 10
prévision d'achat d'une p'tit gpu nvidia en fanless pour profiter de NVENC.

Pour le système, bien que ces media centers soient multi plateforme, je conseille fortement nos chers linux pour faire tourner tout ce bousin pour des raisons évidentes de légèreté et de facilité pour en parler ici. J'ai moi même pas testé ces MC sur windows.

A titre personnel, le tout roule sur une debian stable dernier cru et le fonctionnement est des plus soyeux (reboots que quand mise à jour kernel)

Notez également que ces deux media centers proposent une licence premium a renouvellement (mensuel, trimestriel, annuel, a vie) afin de bénéficier de fonctions supplémentaires et/ou d'applications clientes gratuites sur d'autres plateformes. Ceci dit, la fonction première de ces softs, qui est de streamer du media, n'est pas soumise elle à abonnement.


LE TAYYYYYYYYYYYYSTE 


Voulant le meilleur pour mon serveur (les illuminatis de chez ibm et cie cette punchline est à moi), j'ai testé les deux sur quelques semaines histoire de me faire un avis. Bien entendu ce que vous allez lire ici est mes impressions, et pas une vérité universelle. Elle est transcrite sur ce faux rhum afin de donner une idée et de conseiller. (caution anti article de blog "ce mec est un dangereux pro systemD d'estrème droite australo-communiste" de la part d'un barbu linusque une fois que j'aurai conquis le monde)


PLEX : LE MEDIACENTER SANS (TROP) SE FAIRE CHIER



https://lutim.lagout.org/YBVXI7xn/4HkvSRWF.jpg?width=800
Copie d'écran du client web Plex prise au pif sur google

Le premier truc qu'on peut remarquer chez Plex en se renseignement dessus, c'est l'universalité. La grande triade des pc x86, freebsd, nas type syno ou WD, la partie serveur peut s'installer à peu près partout. Pour les clients, le choix est aussi vaste. Des consoles modernes au GAFAM TVs, en passant par le classique client web, pas mal de choses sont possibles. Il existe également une multitude de clients non officiels (pour raspberry pi, d'autres machines moins connues, le fer a friser de ta frangine pour qu'elle puisse écouter KeenV dans la salle de bain) qui fonctionnent pas mal. 
Initialement basé sur XBMC (par la suite Kodi), plex n'en a plus maintenant grand chose à voir (les plugins faits pour l'un ne sont pas compatibles avec l'autre, et inversement). Malgré tout, l'expérience proposée est solide. Outre le traditionnel stream de medias stockés sur le serveur, son système de plugins donne accès a diverses sources externes de médias. La prise en charge des métadonnées des fichiers est propre, même avec l'offre de base (une reconnaissance plus poussée est dispo avec un compte premium). Chez moi, il a parfois calé, parfois trouvé des albums metal de groupes pas trop connus. https://forum-images.hardware.fr/images/perso/mortalenvers.gif

Pour y accéder, au lieu de sortir les classiques dns dynamiques, ip à la sauvage et mappage de porcs (c'est possible de le faire aussi de cette façon), Plex propose un système nommé plex connect. Le principe? Montez et faites tourner votre serveur, associez le à votre compte, et en allant sur une adresse donnée, votre serveur se manifestera après un p'tit tour par la case login/password. Vous serez capable de lire vos médias directement.

Il existe aussi des outils non officiels sympa tels que plexpy, qui permettra de faire du concours de zizi du monitoring pour les douces soirées entre admins à causer de stats serveur (coucou Lagout Très content )

Le seul gros point noir pour moi est la qualité absolument médiocre de l'application Android de Plex. Des bugs a répétition, des features inutiles (qui en a quelque chose à foutre que plex lise les médias sur ton malinphone quand les lecteurs par défaut font le taf?), de plus, pour la synchonisation audio sur téléphone, quand celle-ci daigne fonctionner correctement, est faite sur des dossiers tellement obscurs que vos lecteurs habituels (que vous voudriez utiliser tant l'application est buggée) ne trouveront pas les fichiers. Plex n'est hélas pas une bonne idée sur si vous comptez synchoniser des listes de lectures avec un téléphone, feature pourtant faisant partie du pack premium !
Plex peut aussi difuser de la télé en direct avec plusieurs protocoles. Hélas l'IPTV n'est pas proposé en natif.

En ce qui concerne la licence, Plex est propriétaire.

J'aime : Le système de plugins, et leur nombre supérieur à celui de son concurrent, la facilité possible de configuration, la variété de clients
J'aime pas : L'application android qui est une horreur.


EMBY : LE PLASMA DES MEDIA CENTERS



https://lutim.lagout.org/fsDVd1Z3/64YEP1PK.png?width=800
Capture d'écran du client web Emby encore prise au pif sur google

Alors que Plex privilégie la simplicité et se perd pas trop en options, Emby (ex Media-Browser) lui ravira les feature-geeks. Il est plus personnalisable que son concurrent. La reconnaissance des métatonnées des fichiers est très bonne. J'ai noté un peu plus d'erreurs que plex, mais uniquement sur des cas particuliers. Emby se base également sur le même modèle économique que plex. Il est en revanche précisé sur leur site qu'une partie du pognon fait avec les comptes premiums revient aux projets libres sur lesquels Emby s'appuie. En effet, les releases d'Emby sont propriétaires mais de nombreuses briques indispensables au fonctionnement (FFmpeg pour citer la plus flagrante) sont sous licence libre.
Pour l'accès au serveur, Emby propose un analogue à Plex connect, bien que la solution "a l'ancienne" reste possible et est au final plus pratique à mettre en place.

Les plus nerds d'entre vous pourront aussi se pencher sur l'accélération matérielle configurable suivant le matos que vous possédez (nvenc pour nvidia, intel quick sync pour intel, VA-API..., encore estampillés expérimentaux mais fonctionnant ici très bien) et les codecs pour lesquels vous souhaitez une accélération matérielle. Ce qui peut être très intéressant à exploiter dans le cas où plusieurs personnes sont susceptibles de lire en transcodant comme des bourrins.
Un module TV en direct gérant divers protocoles dont l'IPTV natif sera un plus non négligeable pour celui qui veut regarder Hannouna centraliser tout son audiovisuel.

L'application Android est très bonne, et permet de choisir l'emplacement où les fichiers seront téléchargés. La lecture ne plante pas autant qu'avec Plex (pour les zones avec réseau pourri, Emby a l'intelligence de remettre ses communications avec le serveur à plus tard, ce que ne fait pas Plex, qui a pour conséquence de bloquer les commandes suivant et précédent chez Plex). L'interface est aussi dite "Responsive", ce qui permet un affichage propre sur un écran mobile en allant sur le serveur.

Il dispose hélas de moins de plugins que plex. Et il n'existe également pas de monitoring aussi poussé que plexpy pour Emby. Un plugin statistics est bien présent, mais délivre moins d'arguments kikalaplugrosse pour sysadmin d'informations et de détails que plexpy.

Question plateformes, pour le serveur, Emby s'installera sur n'importe quoi, du moment que c'est du Windows, Linux, OSX ou freeBSD. Pour les clients, on retrouve les classiques GAFAM TV et consoles, mobiles,  ainsi que l'interface web. Un peu moins nombreux que pour Plex, il y a néanmoins suffisament de choix pour couvrir beaucoup de types d'usage.

J'aime : La flexibilité des réglages, l’accessibilité tout terrain (direct en https sur le serv si tout foire), la synchro réglable
J'aime pas : Le faible nombre de plugins, le monitoring moins fourni

-JE CHOISIS QUOI ALORS?

Pour un usage très nomade, avec synchro sur appareils mobiles, Emby est plus pratique, moins buggé, plus accessible.
Pour un usage type domicile (style avec raspberry pi et autres périphériques), c'est au choix, Plex sera facile à configurer, Emby aura plus de réglages.

Pour le prochain article, on débattra sur le sujet suivant : Manjaro ou Linux Mint pour une friteuse connectée Tefal?

Dernière édition le 17/04/2018 à 21:35:06
_________________
PAS DE SUPPORT EN MP - POSTEZ UN TOPIC !

LoboTommy's /home -
Remonter Descendre Permalien du message
Avatar
TuxLolo
utilisateur
Mixte
Inscrit le : 19/03/2018
Messages : 55
Point(s) : 441
Localisation :
Les Ponts-de-cé, Maine-et-Loire, France
Posté le 17/04/2018 à 22:39:45
Citer

Pour la TV pure, il a Molotov, natif Linux 64 bits, Captvty en émulation wine.

_________________
Si tu sais, partage. Si tu ne sais pas, demande.
Remonter Descendre Permalien du message
Avatar
Lobo Tommy
administrateur
Parrain
Inscrit le : 19/03/2018
Messages : 87
Point(s) : 490
Distribution : Fedora 28 Plasma
Localisation :
France
Posté le 17/04/2018 à 23:01:39
Citer

La TV est pas le but 1er de ces logiciels. C'est une fonction dispo en plus mais le but 1er reste le serveur de stream privé

_________________
PAS DE SUPPORT EN MP - POSTEZ UN TOPIC !

LoboTommy's /home -
Remonter Descendre Permalien du message
Écrire un nouveau message
Page : 1
Page générée en 0.0891 seconde(s).